Retour

Volontés du défunt : une famille de Saguenay va en appel d’un jugement

Une famille de la région refuse de se plier au jugement de la Cour qui les force à respecter les dernières volontés de leur mère.

Vendredi dernier, un juge donnait raison à la Résidence funéraire du Saguenay qui souhaite s'en tenir au contrat de préarrangement funéraire d’une défunte qui souhaitait des funérailles privées.

Son fils allègue toutefois qu’elle aurait changé d’idée et voulait finalement une exposition ouverte au public.

Il a décidé d’aller en appel, car son avocat aurait la preuve que sa mère avait changé d’idée.

« On a une copie d’un document signé par madame qui indique qu’elle veut avoir des funérailles similaires à celles de son conjoint. On a un document qu’on a déposé en appui à notre requête en rétractation de jugement et si le Tribunal avait été saisi de ce document, la décision aurait été différente », explique Bruno Cantin, avocat de la famille.

De son côté, la résidence funéraire conteste le document déposé par la famille.

« Entre temps, j’ai reçu une contestation du côté de la résidence funéraire qui s’oppose au dépôt de ce document, qui refuse de reconnaître ce document et veut qu’on en fasse la preuve qu’il s’agit bel et bien d’un document authentique qui risquerait de créer d’autres délais additionnels », ajoute l’avocat.

L'appel de cette décision de la cour reporte une fois de plus les funérailles de la dame de 93 ans décédée le 26 avril.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un oisillon aide son frère à sortir de sa coquille





Rabais de la semaine