Retour

Voyage à Nice de Bernard Noël : la plainte contre Jean Tremblay sera retirée

La plainte contre le maire Jean Tremblay, déposée devant la Commission municipale du Québec à la suite du voyage à Nice du conseiller municipal Bernard Noël, sera finalement retirée. C'est ce qu'a indiqué à Radio-Canada le plaignant, Paul Grimard, qui est l'ancien chef de l'Équipe du renouveau démocratique (ERD).

Un texte de Véronique Dubé

Paul Grimard affirme que l'avocat de la Commission municipale du Québec lui a conseillé de retirer sa plainte, faute de preuve contre Jean Tremblay.

Selon l'ex-chef de l'ERD, Bernard Noël a changé l'issue de l'enquête en décidant de plaider coupable la semaine dernière à l'accusation déposée contre lui. Dans une déclaration faite sous serment, Bernard Noël aurait complètement blanchi le maire, niant qu'il lui avait offert ce voyage en cadeau avec une fausse subvention de Promotion Saguenay.

L'actuelle chef de l'opposition officielle à l'hôtel de ville, Josée Néron, croit qu'il faudrait enquêter pour comprendre toute cette affaire concernant le conseiller municipal.

« C'est un peu aberrant de penser qu'il a pu faire ça, passer tous les contrôles de Promotion Saguenay, obtenir de l'argent et partir en voyage comme ça avec toute sa famille sans que personne se pose la question est-ce que c'était vraiment une nécessité qu'il parte avec tout le monde, aux frais de la Ville? »

Normalement, la déclaration écrite de Bernard Noël devrait être déposée devant la Commission municipale du Québec lundi alors que l'élu doit comparaître pour recevoir sa sanction. D'ailleurs, la commission avait au départ fixé une semaine complète d'audiences pour entendre les deux dossiers, mais voilà que les commissaires siègeront seulement lundi.

Plus d'articles

Commentaires