Yves Martin ne portera pas la décision du juge François Huot en appel. Il a été condamné à 14 ans de pénitencier pour conduite dangereuse causant la mort de trois membres d'une famille, conduite avec les facultés affaiblies causant la mort et conduite avec un taux d'alcool dans le sang supérieur à la limite permise.

Le 1er août 2015, l’homme de 37 ans est entré en collision avec le véhicule dans lequel prenaient place Vanessa Viger, Mathieu Perron et leur fils, Patrick. Aucun membre de cette famille n'a survécu à cet accident survenu dans le rang Saint-Paul dans l’arrondissement de Chicoutimi.

L’avocat d’Yves Martin, Jean-Marc Fradette, estime que la décision du juge est fondée en droit.

La décision, même si elle peut être qualifiée de sévère. Je ne pense pas qu’on aurait été capable de convaincre une Cour d’appel que c’était déraisonnable.

Jean-Marc Fradette, avocat d'Yves Martin

L’avocat ajoute que, selon lui, en acceptant le verdict et la sentence, son client démontre des regrets.

« Celui-ci m’a mentionné qu’il désirait, si les libérations le lui permettaient pendant qu’il sera en détention, et après, faire des conférences pour envoyer des messages à des jeunes ou à toutes sortes de personnes pour leur indiquer les dangers de l’alcool au volant », a précisé Jean Marc-Fradette.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les plus beaux hôtels écologiques du monde