Retour

Yves Martin subira son enquête sur la remise en liberté en avril

Accusé de conduite avec les facultés affaiblies ayant causé la mort de trois personnes dans le rang Saint-Paul, le 1er août dernier, Yves Martin tentera de recouvrer sa liberté à l'occasion de sa seconde enquête devant le juge, les 5 et 6 avril.

Un juge du district judiciaire de Trois-Rivières, Jacques Trudel, a été nommé pour entendre la cause.

L'avocat de l'accusé, Me Jean-Marc Fradette, s'était rendu en Cour d'appel pour demander la libération de son client en raison d'une faute commise par le juge Michel Boudreault lors de la première enquête sur remise en liberté.

Le juge avait demandé un supplément de preuve aux policiers de Saguenay sans informer la défense de cette démarche. Il doit être entendu par le Conseil de la magistrature, qui a été saisi d'une plainte dans cette affaire.

La semaine dernière, la Cour d'appel a rejeté unanimement la demande d'Yves Martin.

Plus d'articles

Commentaires