Retour

20 trucs qui peuvent vous sauver la vie

Voici 20 trucs bons à savoir parce que l’un d’eux pourrait, sait-on jamais, vous sauver la vie, la vôtre, ou une autre, un jour, parce que vous l’aurez lu.

En voici quelques-uns parmi les plus pertinents. À montrer à nos enfants, à nos amis, on ne sait jamais à qui ça peut servir.

 

1. Transformer des pantalons en bouée

Bouée avec pantalons

Pas évident à réussir ce truc, mais quand ça marche, on est sûrement bien content de le connaître. Imaginez que vous tombez à l’eau, que vous n’avez pas de bouée ou de gilet de sauvetage, mais que vous portez un jean. Voici comment le transformer en bouée.

  1. Vous l’enlevez, le placez devant vous et saisissez l'une de ses jambes.
  2. Vous nouez la jambe à la hauteur de la cheville (c’est, paraît-il, la partie la plus difficile) et vous refaites la même chose avec l’autre jambe.
  3. Saisissez ensuite votre jean par la ceinture, près du bouton et de la fermeture éclair et lancez-le par-dessus votre tête, pour que ses jambes se retrouvent derrière vous.
  4. Vous ramenez alors votre jean par-dessus votre tête, de toutes vos forces, avant de le plonger dans l’eau, créant ainsi une bulle d’air à l’intérieur du jean.
  5. Tout en maintenant la taille du jean sous l’eau, vous disposez ses jambes autour de votre cou. Ça vous servira de bouée de sauvetage.
  6. Vous pouvez même insuffler de l’air à l’intérieur du jean, pour qu’il reste bien gonflé.

Si vous n’avez rien compris, regardez cette vidéo qui explique très clairement comment faire.

À noter que ça ne marche qu’avec des jeans ou des pantalons de toile imperméable. Voilà, vous saurez quoi porter à votre prochaine expédition en mer.

(Photo : caller.com)

2. Ne pas enlever les objets dans les blessures

Miroir brisé

Peu importe ce qui se trouve dans une blessure, que ce soit un couteau, un morceau de verre ou un clou, cet objet bloque la circulation du sang, alors on le laisse là. S’il n’y a aucun objet et que la victime saigne, on presse la blessure avec ce que l’on a, un veston, une chemise, notre main…

(Photo : Makitalo via iStock)

3. Faire savoir où l’on est

Randonneur

Que l’on sorte avec des amis ou que l’on parte en randonnée solitaire, quelqu’un doit savoir où l’on sera pour sonner l’alerte quand on ne sera pas revenu comme prévu.

(Photo : sculpies/iStock)

4. Tout cellulaire, ou presque, peut appeler le 911

Fille au cellulaire

On peut appeler le 911, même sans service ou carte SIM sur la plupart des téléphones.

(Photo : Highwaystarz-Photography via iStock)

5. Toujours savoir où est la sortie

Sortie dans un stationnement

Peu importe où l’on est, c’est une bonne habitude de savoir où est la sortie. Que ce soit au théâtre, en avion, dans un lieu public.

(Photo : Frederic Prochasson via iStock)

6. Ne pas marcher en parlant ou en textant au téléphone

Homme texte et marche

On ne fait pas attention à ce qui nous entoure et c’est un sérieux problème quand un taxi fonce devant soi.

(Photo : monkeybusinessimages/iStock)

7. Ne pas descendre les escaliers les mains dans les poches

Escalier blanc avec rampe

On peut siffler, mais les mains, on en a besoin pour protéger notre tête ou nous arrêter en cas de chute.

8. Ne pas faire de gestes grossiers aux gens en conduisant

Une femme fait des gestes grossiers en voiture

On ne sait jamais qui est soudainement pris d’une forte crise de rage au volant et/ou ce qu'il transporte dans son auto. Mieux vaut garder ses doigts, ses poings et ses jurons pour soi-même.

(Photo : luna4/iStock)

9. Ne pas nager à contre-courant

Drapeau rouge bord de mer

Quand on est pris dans un contre-courant, il faut nager en suivant le rivage. Si l’on essaie de nager contre le courant, sa force nous happera immédiatement, au risque de nous noyer.

En nageant ou en flottant parallèlement au rivage, on s’en éloigne momentanément, mais on s’éloigne aussi du contre-courant, contre qui le combat est inutile.

Le plus simple avant d'aller dans la mer, c'est de surveiller la couleur des drapeaux et se rappeler qu'un drapeau rouge signifie danger.

(Photo : KHellon/iStock)

10. Séparer deux chiens qui se bagarrent

Deux chiens se bagarrent

Pour séparer deux chiens qui se bagarrent, on attrape toujours les pattes arrière du ou des chiens et on tire vers soi. La plupart des gens tentent de saisir le collier et c’est comme ça qu’on se fait mordre.

(Photo : Carmelka/iStock)

11. En cas de crise cardiaque ou d’étouffement

Un homme dort dans une voiture

Si l’on étouffe ou qu’on a une crise cardiaque en voiture, la première chose à faire, c’est de s’arrêter et de sortir de la voiture. Il est impossible de faire signe à quiconque si on git dans le véhicule. On s’étend plutôt sur le capot, ce qui envoie immédiatement un signal de détresse au prochain conducteur.

(Photo : Chiya Li/Hemera)

12. Ne pas aider une personne couchée sur la chaussée

Homme couché sur la chaussée

Quand on conduit et que l’on voit quelqu’un couché en plein milieu de la route (ou sur le capot de sa voiture), on appelle le 911 plutôt que de tenter d’aller secourir qui que ce soit. On donne notre localisation, si possible.

(Photo : aetb/iStock)

13. Toujours courir vers le train

Accident train et voiture

Ça fait un peu James Bond, mais dans le cas fort improbable où l’on roule sur une voie ferrée et que notre voiture reste coincée alors que s’en vient un train, il faut courir loin de la voie, mais aussi vers le train qui s'en vient. Si l’on court dans direction inverse, on sera en plein là où les débris de la voiture atterriront.

(Photo : caraccidentbest)

14. Toujours faire confiance à son instinct

Femme sent une fleur blanche

C’est notre système d’alerte naturel. Si une situation nous semble louche ou quelque chose ne semble pas tourner rond quelque part, dans un lieu, avec une certaine personne, on écoute son instinct, toujours.

(Photo : kurga/iStock)

15. Dans un bâtiment en flamme, on se baisse

Incendie dans une cuisine

L’air le plus respirable sera celui le plus près du sol.

(Photo : Scott Leman/iStock)

16. En cas d’attaque, frapper le bas du ventre, les yeux ou les oreilles

Violence conjugale

Ce sont les endroits les plus vulnérables et si on frappe fort, ça peut suffire pour arrêter l’agresseur assez longtemps pour s’enfuir.

(Photo : lofilolo/iStock)

17. En situation de survie, respirer par le nez, pas par la bouche

Homme qui respire

Respirer par la bouche utilise beaucoup plus d’énergie. On reste calme et on respire par le nez pour économiser de l’énergie et de l’humidité.

(Photo : maria_esau/iStock)

18. Pas d’arme? Utiliser sa ceinture

Ceinture en cuir noir

Si l’on n’a rien sur soi pour se défendre dans une situation de survie contre un agresseur, une ceinture peut devenir un fouet.

(Photo : Mikhail Olykaynen/iStock)

19. Ne jamais utiliser de l'eau pour éteindre un feu d'huile

Casserole en feu

L'eau ne se mélange pas avec l'huile, et en verser alimentera davantage les flammes. Pour éteindre un feu d'huile, 3 manières sont possibles :

  1. Mettre un couvercle en métal sur la casserole pour couper l'oxygène
  2. Si le feu continue, mettez du bicarbonate de soude dessus
  3. Utilisez du papier journal humide pour éteindre les flammes

(Photo : bgton/iStock)

20. Et finalement : on ne texte pas en conduisant. Jamais.

Homme qui texte et conduit

Aucun texto, courriel, statut Facebook ou tweet n’égale la valeur d’une vie, que ce soit la nôtre ou celle de quiconque se trouve sur notre route.

(Photo : StarsStudio/iStock)

 

Commentaires