Retour

10 personnalités qui ont connu un immense succès, après un échec

Steven Spielberg

Plusieurs ont déjà entendu l’histoire de Charles Darwin ou encore d’Albert Einstein, qui ont d'abord essuyé quelques échecs cuisants et surmonté l’opinion défavorable de plusieurs, avant de devenir les sommités que l'on connaît aujourd'hui. Tout comme eux, bien d’autres - inventeurs, scientifiques, acteurs, réalisateurs, sportifs - ont trouvé le succès seulement après avoir fait face à des obstacles qui semblaient pourtant insurmontables... Voici 10 personnes qui ont connu un immense succès, après l’échec.

Steven Spielberg

Steven Spielberg

Aujourd’hui un véritable symbole pour l'industrie cinématographique américaine, Steven Spielberg n’a pourtant pas toujours eu un parcours couronné de succès. Refusé à l'école de théâtre et de cinéma trois fois, il connaîtra enfin le succès avec "Les Dents de la mer". Mais rien n’est jamais gagné, Spielberg a connu un flop même dans ses meilleures années, soit avec sa comédie 1941, sortie en 1980. Cela ne l’a pas empêché de contribuer à transformer le cinéma hollywoodien.

Walt Disney

Walt Disney

Déjà un très jeune âge, Walter Elias Disney se passionne pour le dessin, mais le contexte de l’époque ne lui rend pas son ascension facile. Walt devra en effet travailler sur la ferme familiale, puis déjouer les foudres de son père pour suivre des cours de dessin. Renvoyé d'un journal parce qu'il "manque d'imagination et de créativité", il n’abandonne pas. Sa première entreprise d’animation lui rapporte peu et ne lui permet pas d’exploiter ses idées. Il finit donc, après quelques essais-erreurs, à créer Disney Brothers Studio. Mais le tour n’est pas joué. Les studios ne veulent pas au début de personnage de Mickey Mouse, qui, on le sait aujourd’hui, est pourtant à la base de l'empire que l'on connaît.

Oprah Winfrey

Oprah Winfrey

Croyez-le ou non, Oprah Winfrey, aujourd’hui une des femmes les plus riches de l'industrie du divertissement, n’a pas eu des débuts faciles. Congédiée de son premier emploi à la télévision à titre de co-présentatrice, on lui dit même qu’elle est''inapte pour la télévision''. L’emblématique animatrice n’a pas abandonné pour autant. Malgré une enfance difficile, le décès de son enfant alors qu’elle était adolescente et bien d’autres déboires professionnels et personnels, Oprah Winfrey a décidé de poursuivre ses rêves devenant, seulement à l'âge de 32 ans, millionnaire.

Thomas Edison

Thomas Edison

Ce grand inventeur n’a pourtant pas toujours été reconnu pour ses idées. Les professeurs de Thomas Edison disaient même de lui qu'il était "un hyperactif trop bête pour apprendre quoi que ce soit". Le détenteur de plus de 1 000 brevets a ensuite été congédié de ses deux premiers emplois, car il n’aurait pas été assez productif à titre d’inventeur! Après quelques déboires, il trouvera un emploi d'assistant-télégraphiste à Toronto à la Western Union Company où il transformera un télégraphe en « transmetteur-récepteur duplex automatique de code Morse », sa première invention. Il finira aussi par inventer l’ampoule électrique, mais seulement après plusieurs tentatives.

Winston Churchill

Winston Churchill

L’homme politique a d’abord suivi une carrière militaire, car ses résultats scolaires n’étaient pas assez bons pour qu'il puisse envisager une carrière politique ou même ecclésiastique. Redoublant sa sixième année et affligé d'un « défaut d'élocution’’, il poursuit tout de même de plus grandes aspirations. Une fois en politique, il sera détesté des conservateurs, ainsi que de la gauche du parti libéral. Winston Churchill sera même rejeté de son parti politique en raison de désaccords idéologiques pendant une dizaine d’années, de 1929 à 1939, et ce ne sera qu’une fois dans sa soixantaine qu’il atteindra le sommet de sa carrière politique.

J.K. Rowling

JK Rowling

J.K. Rowling était une jeune mère divorcée vivant d’allocations lorsqu’elle commença à écrire le premier "Harry Potter" en 1990. Perdant sa mère la même année, elle n’abandonne pas son projet, qu’elle poursuivra pendant près de 7 ans. Vers la fin et après une dépression, elle travaille nuit et jour à ce roman afin de retourner à l’enseignement. Une fois terminé, Harry Potter se voit refusé par les éditeurs, du moins jusqu’à ce que Christopher Little, un  agent littéraire, s’y intéresse et aide Rowling à faire publier son livre... qui la rendra milliardaire.

Stephen King

Stephen King

Stephen King n’a pas toujours été l’auteur à succès que l’on connaît aujourd’hui. Retiré de l'école en raison de divers problèmes de santé, il passe son temps à la maison, à écrire des histoires. Son imagination plutôt lugubre lui vient d’ailleurs d’événements bien réels. À l’âge de quatre ans, le jeune Stephen voit un train écraser un camarade de jeu sous ses yeux. C’est à l’âge adulte, alors qu’il travaille comme professeur d’anglais, qu’il termine toutefois son premier roman, Carrie, refusé 30 fois par les éditeurs. Il voulut bien sûr abandonner le livre, mais son épouse le pousse à le présenter à nouveau et le manuscrit se voit enfin publié. C’est alors le début d’une carrière prolifique pour King, qui se met à l’écriture de nombreux romans à succès.

Michael Jordan

Michael Jordan

Viré de son équipe de basket-ball au lycée, le célèbre joueur de ne s’est pas laissé abattre par cet échec. La star de basket a d’ailleurs déjà dit : « J'ai raté plus de 9000 tirs dans ma carrière. J'ai perdu près de 300 matchs. 26 fois, on m'a fait confiance pour prendre le tir de la victoire et j'ai raté. J'ai échoué encore et encore et encore dans ma vie. Et c'est pourquoi je réussis. »

Sir Isaac Newton

Sir Isaac Newton

Dans la même lignée que Darwin et Einstein, ce cher Newton n’était pas un élève bien doué. Voyant que les bancs d’école ne lui réussissaient pas, sa mère le met en charge de l’exploitation de la ferme familiale. Échouant encore plus lamentablement à cette tâche, un oncle le prend à sa charge et l’envoie à Cambridge, où il deviendra l’un des plus grands scientifiques de tous les temps.

Jeanne Moreau

Jeanne Moreau

La grande actrice a dû s’armer de patience et de confiance avant de voir son talent récompensé. Se faisant mettre à la porte par son père qui ne soutient pas son intérêt pour le jeu et se faisant dire par un directeur de casting qu’elle n’est pas assez jolie pour devenir actrice, Jeanne Moreau ne renonce pas pour autant. Elle se fait finalement remarquer par les plus grands réalisateurs, comme Orson Welles et incarnera bon nombre d’héroïnes modernes. Jouant dans près de 100 films, elle remportera de nombreux prix et deviendra la première femme élue à l'Académie des beaux-arts de l'Institut de France.

Commentaires