Retour

10 phénomènes cosmiques exceptionnels

Triple éclipse solaire sur Jupiter

L’espace est encore loin de nous avoir dévoilé tous ses secrets. Parmi les événements astronomiques dont l’homme a été témoin, en voici 10 qui pourraient vous surprendre et que l'on aimerait certainement revoir, de plus près.

L’alignement des planètes

L'alignement de 5 planètes en mai-juin 2002

Crédit photo: nightsky.jpl.nasa.gov

Fin mai, début juin 2002, un phénomène rare se produit : l’alignement de plusieurs planètes, Mercure, Mars, Vénus, Jupiter et Saturne. L’épisode précédent remonte d'ailleurs à février 1940 et le prochain est prévu pour septembre 2040.

Tempête d’étoiles filantes

La tempête d'étoiles filantes, novembre 1966

Crédit photo: clarkplanetarium.org

Si les Léonides, ou pluie d’étoiles filantes, ne sont pas rares, certains épisodes demeurent particulièrement mémorables. Ces petites météorites, abandonnées au passage de la comète 55 P/Tempel-Tuttle, créent tout un événement en brûlant dans l'atmosphère terrestre au mois de novembre. Toutefois, dans le cas de l’épisode de novembre 1966, ce fut l'occasion d'une véritable tempête d’étoiles filantes qui pu être observés aux États-Unis et au Mexique, atteignant 150 000 météores à l’heure. 

Triple éclipse solaire pour Jupiter

Triple éclipse solaire sur Jupiter

Crédit photo: Nasa

Le 28 mars 2004, le télescope spatial Hubble a capté cette image lors d’une triple éclipse sur Jupiter. Il s’agit d’un rendez-vous astronomique survenant d'une à deux fois par décennie. Quoique Jupiter possède de nombreuses lunes, il faut des circonstances exceptionnelles pour un tel événement.

Aurores sur Uranus

Aurores sur Uranus

Crédit photo: Hubble - Nasa

Si les aurores polaires observées sur Terre nous impressionnent déjà, on peut maintenant s'émerveiller de celles se produisant sur d’autres planètes, aussi loin que sur Uranus. Photographiées pour la première fois en 2011 par le télescope Hubble, rappelons que ces aurores ont pris place à 4 milliards de kilomètres de nous. Nos enfants ou petits-enfants auront peut-être la chance de voir des images plus détaillées lors du prochain épisode, soit dans plus de 80 ans.

Le transit de Vénus

Transit de Vénus en juin 2004

Crédit photo: www.astronomynorth.com

De la Terre, il est possible d'observer le passage ou transit de Vénus devant le Soleil, ou cette petite tâche noire se déplaçant durant plusieurs heures sur le disque solaire. Toutefois, les transits de Vénus font partie des phénomènes astronomiques prévisibles les moins fréquents. Les passages équivalents à la paire observées en 2004-2012, auront lieu les 11 juin 2247 et 9 juin 2255, soit après un intervalle de 243 ans...

Une Lune de sang

Image de la Lune de sang, septembre 2015

Crédit photo: Anthony Arrigo - Nasa

Une Super Lune ou Lune de sang est le nom du phénomène donné à une éclipse lunaire totale se produisant lorsque la Lune est au plus près de la Terre. Ce spectacle rare a cependant pu être observé tout récemment, soit le 27 septembre dernier et le prochain se produira en 2033.

Une planète qui change de température

Les images de 55 Cancri e dévoilant ces hautes températures

Source photo: space.com

Les scientifiques ont récemment pu observer l'exoplanète 55 Cancri E, ou "la planète de diamant", de plus près et constater les changements atmosphériques extrêmes à sa surface.

Comparaison de la taille de l'exoplanète 55 Cancri à celle de la Terre

Crédit photo: Spitzer - Nasa

Cette super-Terre à 40 années-lumière de nous pourrait bien être l'équivalent d'une planète volcan avec ses températures variant de 1 000 à 2 700°C. C'est la première fois qu’une telle variabilité est observée sur une exoplanète, et les chercheurs espèrent l'observer plus en détail.

Un orage géant sur Saturne

Images dévoilant le géant orage blanc sur Saturne

Crédit photo: NASA-JPL-Caltech-Space Science Institute

Un orage de 25 000 km de long se produisant à chaque 30 ans environ a pu être observé sur Saturne par la sonde Cassini en 2010. Rappelant l’anticyclone observé sur Jupiter de 25 000 km de long et 12 000 km de large, on peut dire que les planètes gazeuses accueillent des tempêtes pour le moins colossales. Si l'on sait encore peu sur ces dernières, on sait qu'elles peuvent être 10 000 fois plus intenses que celles sur Terre et durer pendant des mois.

Du "cannibalisme" stellaire

Les meilleures images à ce jour d'une étoile qui cannibalise sa compagne stellaire.

Crédit photo: CNRS/ESO

Des astronomes ont pu observer récemment un phénomène de plus près, celui d’une plus petite.. Les images ci-haut montrent en effet une étoile en train d'être cannibalisée par sa compagne stellaire.«C’est la première fois que nous observons une étoile naine blanche super dense volant le gaz de son binôme en le cannibalisant», expliquait l’Université de Cambridge. Les effets gravitationnels de la naine blanche sont en effet si forts, qu'ils forcent son compagnon à se rapprocher d'elle. Des images qui permettent en tout cas, d'en apprendre davantage sur la mort des étoiles.

De mystérieuses structures près d'une étoile 

Des structures inconnues près de l'étoile appelée AU Microscopii, n’ont pas fini de troubler les astronomes. Dévoilées par des images de VLT (very large telescope) et de son outil Sphere, puis comparées à d’autres images prises par Hubble, les ondulations ne ressemblent à aucun phénomène observé auparavant et demeurent un véritable mystère pour les chercheurs.

« Les images acquises par Sphere laissent apparaître un ensemble de structures inexpliquées au sein du disque. Elles arborent une forme arquée, ou ondulée, bien différente de ce qui a déjà été observé par le passé », indique Anthony Boccaletti, chercheur au Lesia et auteur principal de l’article publié dans la revue Nature. En attendant les prochaines images, les paris sur l'origine possible de ces structures sont ouverts...

Si on ne cesse d’en apprendre sur l'espace, ce que l’on croit savoir à son sujet n’est pas toujours vrai. Voici 5 mythes sur l’espace que vous croyez peut-être.

Commentaires