Retour

Au commencement il y avait l’ARN, et non l’ADN

La vie sur Terre serait apparue suite à un ensemencement de molécules organiques venues de l'espace.

Le peroxide ne sert pas seulement à décolorer les cheveux, on lui doit aussi, en bonne partie, la création de la vie sur Terre. D’après différents scientifiques dont le Dr Rowana Ball, les biomolécules appelées ARN (acide ribonucléique), contenues dans le peroxide d’hydrogène, pourraient en effet bien expliquer l’apparition de la vie.

Les biomolécules ARN auraient donc existées avant même que n’apparaissent les cellules vivantes sur Terre, ou l’ADN, il y a de cela plus de 3,6 milliards d’années. Dans ce scénario appelé ''monde à ARN'', qui ne date pas d’hier, l’ARN serait le précurseur de toutes les macromolécules biologiques dont l'ADN ainsi que des protéines. Aujourd'hui, plusieurs éléments viennent appuyer cette hypothèse, notamment le fait que l'ARN peut remplir de nombreuses fonctions, comme intervenir dans des réactions chimiques du métabolisme cellulaire ou être le support d'une information génétique.

Maintenant, comment l’ARN est-il apparu? L'Institut d'astrophysique spatiale (IAS) en France, est plus récemment parvenu à reproduire en laboratoire les conditions de formation de molécules organiques complexes à l’origine de la vie. Selon leurs conclusions, la vie serait apparue sur Terre suite à un ensemencement de molécules organiques venues de l'espace, à l'origine même de l’ARN. L'expérience aurait également permis de produire les molécules indispensables au métabolisme de toutes formes de vie sur Terre et de comprendre les éléments inhérents à la création de la vie et la composition de l'ARN… Comment l'ARN est-il parvenu sur Terre, certains mentionnent les astéroïdes, mais le mystère demeure grand...

Si l'origine de la vie vous fascine, apprenez-en davantage ici

Plus d'articles

Commentaires