Retour

Le mystère de l’épave retrouvée en Nouvelle-Écosse élucidé

L'épave du Dieuze, le navire retrouvé près du port de Pictou, en Nouvelle-Écosse. Image issue d'une vidéo de plongeurs.

On connait maintenant l’identité de la mystérieuse épave retrouvée près du port de Pictou, en Nouvelle-Écosse. Rappelons que c’est une équipe d’Océanographie et données scientifiques, une agence du ministère des Pêches et des Océans, qui en avait fait la découverte, lors d’une enquête de routine menée avec une nouvelle technologie servant à observer les fonds marins.

Un plongeur du nom de Robert MacKay et 6 de ses compagnons passionnés d’archéologie marine ont été voir l’épave de plus près et ont affirmé qu’il s’agissait de l’un des plus beaux bateaux d’époque qu’ils ont vus. MacKay explique également que ces navires, avec une structure en bois, sont aujourd’hui pratiquement tous disparus.

Les plongeurs ont aussi remarqué des traces d’incendie sur l’épave, ce qui procure un indice sur les causes éventuelles de son naufrage. On sait aussi maintenant qu’il s’agirait sans doute du bateau à vapeur Dieuze, construit à Montréal en 1919 et qui sombré dans le port de Pictou six ans plus tard. Le navire, qui mesurait à l’origine près de 60 mètres de long et pesait 1128 tonnes, avait été fabriqué pour le gouvernement français pendant la Première Guerre mondiale.

Commentaires