Retour

Pourquoi se met-on en colère quand on a faim?

Si certaines personnes sont colériques lorsqu’elles ont l’estomac dans les talons, il faut blâmer le taux de sucre dans leur sang. C’est du moins la conclusion d’une étude américaine menée auprès de 107 couples mariés en 2014 et publiée dans PNAS. Selon leurs résultats, un faible taux de sucre dans le sang augmenterait en effet le risque d'agressivité, notamment entre partenaires.

Dans le cadre de cette recherche, les chercheurs ont mesuré le taux de glucose dans le sang de différents conjoints et la colère de ces derniers, à l’encontre de leur douce moitié. Pour détecter une possible corrélation, chaque participant devait ''épingler'' pendant 21 jours une poupée vaudou, représentant leur conjoint ou conjointe. En parallèle, les chercheurs mesuraient leur taux de glucose dans le sang, matin et soir.

D’après les résultats, plus le taux de sucre dans le sang était bas, plus le nombre d'épingles plantées dans la poupée vaudou était élevé, et ce, même si le couple se disait bien satisfait de la relation.

Dans un second test, les conjoints devaient appuyer sur un bouton le plus rapidement possible lorsqu’une cible rouge apparaissait sur un écran. Le plus rapide des 2 pouvait ensuite infliger un bruit très fort à l’autre, de l'intensité et de la durée de son choix.

Il s’est avéré encore une fois, que ceux ayant un faible taux de sucre dans le sang étaient ceux qui faisait subir le son le plus fort, et le plus longtemps, à leur partenaire. Conclusion, il faut savoir que le glucose est un carburant essentiel pour le cerveau et joue un rôle primordial dans le degré de contrôle de soi, permettant notamment de maîtriser ses impulsions et la colère. Autrement dit, gérer ses émotions demande de l’énergie et, si on en croit ces chercheurs, mieux vaut donc avoir le ventre plein avant d’entamer une discussion difficile...

 

Plus d'articles

Commentaires

Quel type de contenu consultez-vous le plus fréquemment?

Rabais de la semaine