Retour

Le mystères des momies d'animaux disparues

En observant quelques 800 momies d’animaux, des chercheurs de l’université de Manchester ont découvert que la plupart n’abritaient non pas des bêtes, mais de simples objets. La majorité de ces momies égyptiennes, représentant notamment des chats, des oiseaux et des crocodiles, ne contiennent ainsi aucune matière animale, mais plutôt des choses symbolisant, ou ayant cotôyé l’animal.

Selon Lidija McKnight de l’équipe de recherche, une demande trop forte pour le nombre d’animaux à embaumer expliquerait la présence de restes incomplets ou de ces objets. L’équipe estime d'ailleurs le nombre de momies animales égyptiennes, alors utilisées comme offrandes sacrées, à 70 millions. Les chercheurs ne se disent pas étonnés de la découverte, mais ils croyaient toutefois retrouver des restes d'animaux en plus grand nombre.

Commentaires