Retour

La main de l’homme, plus primitive que celle du singe

Main de singe et main d'homme

La main de l'homme peut nous paraître fort agile, pourtant elle est moins « évoluée» que celle des grands singes. Une nouvelle étude réalisée par des paléoanthropologues espagnols et américains, nous apprend en effet que la main de l’homme fait partie des formes les plus primitives chez les hominidés. 

Les chimpanzés et les orangs-outans possèdent notamment des mains avec des doigts plus allongés par rapport au pouce, leur permettant de pouvoir se balancer et s’accrocher aux branches. L’étude démontre que la main de l’homme d'il y a 3.3 millions, à l’époque où il commençait à produire régulièrement des outils, et celle qu'il possède aujourd'hui est presque inchangée.

La main de l'homme aurait donc "subi relativement peu de changements" par rapport à celle de notre dernier ancêtre commun avec les grands singes. Notre raisonnement aurait, par contre, évolué de manière à nous permettre de mieux maîtriser différents mouvements et, subséquemment, de développer d’autres types d'outils.

Main de l'homme comparée à la main du singe

Une main d'homme comparée à celle d'un chimpanzé. 

Source images: news.discovery.com

Commentaires