Retour

Melbourne : la ville où les citoyens peuvent écrire aux arbres

La ville de Melbourne, en Australie.

Écrire des lettres aux arbres de la ville, c’est maintenant possible à Melbourne, la deuxième plus grande ville de l’Australie. Et en plus, certains de ces arbres répondent.

La ville de Melbourne a lancé, il y a quelques années, un plan de reboisement urbain qui lui permettra de doubler sa quantité d’arbres en ville d'ici 2040. Le plan est audacieux et innovateur. Il permet entre autres aux citoyens de situer sur une carte n’importe quel arbre de la ville, puisque chaque arbre de la ville de Melbourne possède sa propre identité et son propre numéro d’identification.

Urban Forest Visual

L’idée de départ était de créer un système d’alerte citoyen qui permettrait d'agir dès que l’un des arbres de Melbourne était endommagé ou malade ou qu’une branche posait problème.

Ce à quoi les responsables du projet ne s’attendaient pas, par contre, c’est que les citoyens allaient utiliser le service pour écrire littéralement à un arbre précis.

Les messages, qui se comptent par milliers, sont de tout ordre, des missives d’amour aux questions banales en passant par les dilemmes existentiels ou politiques.

« Mon très cher Orme, peut-on lire dans l’un de ces courriels. Comme je quittais le collège de St Mary’s aujourd’hui, j’ai été frappé, non par une branche, mais par ta beauté radieuse. Tu dois recevoir ces messages tout le temps. Tu es un arbre tellement attirant. »

L’initiative prouve une chose, les gens de Melbourne aiment leurs arbres et tiennent à eux, comme en témoignent ces quelques courriels (où les noms ont été supprimés pour préserver la vie privée).

Arbre à Melbourne

À : Orme doré, Arbre ID 1037148

21 mai 2015

Je suis tellement désolé de savoir que tu vas mourir bientôt. Ça me rend triste quand les camions endommagent tes branches du bas. Es-tu aussi tanné que nous de tous ces travaux de construction?

Arbre à Melbourne

À : Chêne algérien, Arbre ID 1032705

2 février 2015

Cher chêne algérien,

Merci de nous donner de l’oxygène.

Merci d’être si beau.

Je ne sais pas comment je ferais sans toi pour extraire mon monoxyde de carbone. (Je serais probablement au ciel). Reste fort, tiens-toi grand parmi la foule.

Tu es le cadeau qui continue à donner.

Nous allions parler de la nature, mais on n’a pas assez de temps et on a d’autres priorités malheureusement.

Espérons qu’un jour notre environnement sera notre priorité.

Certains messages proviennent de l’extérieur de Melbourne, comme ce courriel, écrit du point de vue d’un arbre américain.

Chêne à MelbourneÀ : Chêne, Arbre ID 1070546

11 février 2015

Comment allez-vous? 

Je veux juste dire allo.

Mon nom est Quercus* Alba. Vous pouvez tous m’appeler Al. J’ai environ 350 ans et je vis sur une petite ferme, dans le nord-est du Mississippi, aux États-Unis. Je mesure environ 80 pieds, et mon tronc à une circonférence d’environ 16 pieds. Je ne voyage pas beaucoup (en fait, je n’ai pas bougé depuis que j’étais un gland). Je me tiens là et je suis un perchoir idéal pour les oiseaux et écureuils locaux.

Passez une belle journée,

Al

* Les chênes appartiennent à la famille des Quercus,

Comme il y a tout de même des humains derrière des numéros d’identification d’arbres melbourniens, certains citoyens ont reçu une réponse à leurs courriels, comme le prouve cette correspondance entre un étudiant et un orme vert.

À : Orme vert, Arbre ID 1022165

29 mai 2015

Cher Orme vert,

J’espère que tu aimes vivre à St Mary’s. La plupart du temps, j’aime ça aussi. J’ai des examens bientôt et je devrais être en train d’étudier. Tu n’as pas d’examens parce que tu es un arbre. Je crois qu’il n’y a rien d’autre à dire, puisque nous n’avons pas beaucoup de choses en commun, toi étant un arbre et tout. Mais je suis content que l’on soit ensemble là-dedans.

À ta santé,

F

Et voici la réponse de l'orme vert :

29 mai 2014

Allo F,

J’aime vivre ici.

J’espère que tout va bien avec tes examens. Les recherches ont montré que la nature peut influencer positivement la façon dont les gens apprennent, alors j’espère que je t’inspire dans ton apprentissage.

Meilleurs voeux,

Orme vert, Arbre ID 1022165

Il y a aussi cet échange entre une personne curieuse de biologie et un saule de menthe poivrée.

Saule de menthe poivrée - Melbourne

À : Saule de menthe poivrée, Arbre ID 1357982

29 janvier 2015

Allo M. Saule de menthe poivrée, ou devrais-je dire madame Saule de menthe poivrée?
Est-ce que les arbres ont des genres?

J’espère que tu auras du bon soleil aujourd’hui.

Salutation,

Et la réponse du saule :

30 janvier 2015

Allo,

Je ne suis pas un M. ou une Mme, parce que j’ai dans ma structure florale ce qu’on appelle des fleurs parfaites qui incluent les deux genres, c’est ce qu’on appelle une structure monoïque. Quelques espèces d’arbres ont seulement des fleurs mâles ou femelles sur chaque plant, ils ont donc des genres, on appelle cette structure dioïque. Certains autres arbres ont des fleurs mâles et femelles sur le même arbre. C’est très mélangeant et pas mal étonnant de voir à quel point les arbres sont complexes et divers.

Meilleures salutations,

M. et Mme Saule de menthe poivrée (même arbre)

Un autre correspondant parle politique avec un cèdre rouge.

Cèdre rouge occidental - Melbourne

À : Cèdre rouge occidental, Arbre ID 1058295

1er juillet 2015,

Salut arbre,

As-tu peur d’être affecté par la crise grecque? Est-ce que la Grèce devrait avoir le droit de rester dans l’Union européenne?

Salutations,

Troy

Réponse :

2 juillet 2015

Salut Troy,

Je crois me rappeler que les Grecs t’ont complément détruit autrefois — es-tu toujours fâché contre eux?

La Grèce n’est pas encore sortie du bois, mais peut-être sortira-t-elle de l’Union européenne… Certains disent qu’ils devraient pouvoir dévaluer leur monnaie pour retrouver leur économie, mais l’Union européenne ne le leur permet pas. D’autres disent que c’est à cause entre autres du programme d’austérité, qui a fait que ça a tant empiré. Ils disent que l’austérité était un désastre pour la Russie après la séparation de l’Union soviétique et pour la relance de l’Asie…

Je ne sais pas, c’est que je ne suis qu’un arbre.

Salutations,

Cèdre rouge occidental

(Source)

 

 

 

 

 

Plus d'articles

Commentaires