Retour

Pas de mauvais moment pour dire "Je t'aime"

Les premiers "Je t'aime" de notre progéniture, ces moments vraiment précieux sont toujours exaltants. Par contre, à l'instar des premiers "maman" ou "papa", on ne choisit pas quand ils les exprimeront. 

Ce petit garçon, joueur de baseball dans une ligue mineure, venait de frapper la balle bien loin et devait se mettre à courir de toutes ses forces. Pourtant, au lieu de continuer sa course jusqu'au deuxième but, il a préféré s'arrêter au premier coussin pour dire à son papa entraîneur à quel point il l'aimait. Son père ne peut réprimer une envie de rire et de l'encourager à courir mais on sent bien qu'il est touché. 

Comme quoi on a pas tous les mêmes priorités dans la vie. On le lui pardonnera.

 

Plus d'articles

Commentaires

Quel type de contenu consultez-vous le plus fréquemment?

Rabais de la semaine