Imaginez, c’est l’ondée, il pleut des clous comme on dit, mais vous avez oublié votre parapluie. Pas de problème. Vous n’avez qu’à en emprunter un au service de parapluie-partage!

Du moins, si vous habitez en Colombie-Britannique et que avez une carte d’étudiant de l’université de la Colombie-Britannique, près de Vancouver, où viennent d’être implantés les quatre premiers kiosques d’UmbraCity, une entreprise spécialisée dans le partage de parapluies.

Crédit photo: UmbraCity

Le système d’UmbraCity est simple. On s’inscrit, en fournissant un numéro de carte de crédit et une adresse courriel. L’inscription est complètement gratuite, tout comme l’emprunt du parapluie, tant qu’il est retourné dans l’un des kiosques en dedans de deux jours.

Crédit photo: UmbraCity

Si l’on conserve le parapluie plus de deux jours, par contre, le système prélève deux dollars pour chaque jour additionnel, jusqu’à un maximum de 20 $. 

Crédit photo: UmbraCity

On peut prêter le parapluie à un ami au cours des 48 heures de prêt et le laisser le ramener. Le parapluie se casse alors qu’on l’utilise? Pas de problème. UmbraCity recycle sa carcasse et ne vous demande pas un sou.

Plutôt sympa. 

Pour les gens qui se retrouvent toujours à devoir s’acheter un parapluie quand l’averse menace, ce genre de système serait certainement très utile. Moins cependant pour les personnes qui ont surtout tendance à perdre systématiquement leur parapluie. 

Si le succès populaire est au rendez-vous, la compagnie étendra ses services à toute la ville de Vancouver (une ville où, on le sait, il pleut beaucoup) puis éventuellement, au reste du monde. 

Je serais UmbraCity, je commencerais par zieuter du côté de l’Angleterre.

Avec les temps froids qui s'en viennent, vous serez peut-être intéressé à en apprendre plus sur les manteaux intelligents.

Plus d'articles

Commentaires