Retour

Des tétraplégiques contrôlent un robot... par la pensée

Grâce aux neuro-roboticiens de Tools for Brain-Computer Interaction, ou Tobi, des personnes handicapées ont dirigé un robot par la pensée.

Des personnes handicapées en Allemagne, en Italie et en Suisse ont pu contrôler un robot à distance, simplement grâce à la pensée, ou plutôt, grâce à leurs ondes cérébrales. L’expérience réalisée par des chercheurs européens auprès de 19 volontaires, dont 9 tétraplégiques, pourrait considérablement améliorer la vie des personnes paralysées.

Les neuro-roboticiens de Tools for Brain-Computer Interaction, ou Tobi, travaillent depuis 2008 à mettre au point cette interface ''cerveau-machine'' afin de pouvoir contrôler un robot d’assistance par la pensée. Les participants, munis d’un casque électroencéphalographe ou EEG, ont ainsi pu diriger le robot à distance par Skype. Les déplacements du robot étaient filmés à l’aide d’une webcam tandis que les participants lui indiquaient la direction à prendre. Le robot suivait bien les directions données - gauche, droite, arrêter - tout en évitant les obstacles, et ce sans l’aide de son ''pilote''.

''Chacun des neuf sujets handicapés est parvenu à télécommander le robot avec aisance après moins de dix jours d’entraînement'', indiquent les chercheurs européens. Cette avancée pourrait permettre aux personnes lourdement handicapées de retrouver une certaine autonomie.

L’étude est publiée dans la revue Proceedings of the IEEE.

Plus d'articles

Commentaires