Retour

Des pirates informatiques détournent un Jeep en mouvement sur l'autoroute

Charlie Miller et Chris Valasek sont des pirates informatiques. Pas ceux du genre méchant qui veulent faire exploser la Terre mais plutôt ceux du type à vous avertir des failles de sécurité logicielles des entreprises technologiques. Leur dernier coup, réalisé pour le magazine américain Wired, en révèle d'ailleurs toute une et met en vedette le journaliste Andy Greenberg et un Jeep Cherokee 2014.

Pour cette expérience, les deux pirates ont réussi à détourner le système électronique du véhicule. Tout d'abord en activant banalement l'air climatisé, puis en montant le volume de la musique à fond et en affichant un dessin d'eux sur l'écran d'accueil. Les choses se sont ensuite corsées lorsqu'ils ont démarré les essuies-glaces pour finir par éteindre complètement le moteur du Jeep alors qu'elle roulait en plein autoroute à 120 km/h.

Une fois stationné de façon sécuritaire, les pirates ont ensuite démontré au journaliste qu'il est même possible de contrôler les freins et la direction du VUS, ce qui a eu pour effet de le précipiter dans le fossé.

La faille de sécurité provenait du système de divertissement à bord du véhicule (plus précisément UConnect) et les deux hackers ont pu y accéder via Internet, dans le confort de leur salon situé à plusieurs kilomètres. Bien que les pirates se soient concentrés sur le Jeep Cherokee, il semble que plus de 470 000 véhicules présentent cette faille de sécurité, toutes marques confondues. Pas besoin de vous dire que Chrysler a été mis au courant du problème.

Vous êtes curieux de savoir si votre voiture est facile à pirater? Suivez le guide.

Plus d'articles

Commentaires