Retour

Une policière suggère un duel de danse pour régler un conflit

Le duel de danse entre une ado de 17 ans et une policière, à Washington, D.C.

Au cours d’une intervention policière destinée à séparer deux groupes d’adolescentes qui s’affrontent, une policière américaine règle le litige par un duel de danse.

Ça se passe lundi dernier dans un quartier de Washington, D. C., la capitale des États-Unis. Deus groupes d'adolescentes s'affrontent et les policiers interviennent. Une policière demande aux filles de se disperser, mais elles refusent. L’une d’elle, provocante, s’avance vers la policière en faisant jouer la chanson Watch Me (Whip/Nae Nae) sur son téléphone, en dansant le nae nae.

La danse nae nae est extraite du clip Watch Me, du rappeur américain Silentó (qu'on peut voir à la fin de ce texte), le succès de l’heure aux États-Unis. Les paroles sont on ne peut plus répétitives, mais la musique est entraînante.

La policière éclate de rire devant les déhanchements de l'ado puis déclare qu’elle sait danser le nae nae beaucoup mieux qu'elle. Elle lui propose alors un marché, un duel de danse pour voir laquelle danse mieux. Si la policière gagne, les filles partent, si elle perd, les filles restent.

S’en suit un impressionnant duel de danse entre la policière (qui porte une bonne vingtaine de kilos en équipement, ne l'oublions pas) et la svelte adolescente de 17 ans. Les rires fusent autour d'elles pendant qu'elles dansent l'une face à l'autre, jusqu’à ce que l’ado abandonne. Les deux danseuses se déclarent alors victorieuses, s’enlacent et les filles s'éloignent.

Voilà un magnifique exemple d’interaction policière positive à un moment où les Américains en ont bien besoin.

La policière a refusé d'être identifiée parce qu’elle ne veut pas que l’histoire soit à son sujet. « C’est gênant que ce soit devenu si gros, a-t-elle dit. C’est ce qu’on fait chaque jour. »

Barack Obama a néanmoins pris le temps de la complimenter pour sa méthode de résolution de conflits. Je joins mes compliments aux siens.

On devrait peut-être songer à inclure la danse dans le corpus d’études des futurs policiers ?

 

(Source)

 

 

 

Commentaires