Retour

Un sans-abri joue du piano et c’est beau

Un peu comme ça se fait à Montréal, la ville de Saratoga a placé des pianos dans plusieurs endroits publics de son centre-ville, accessibles à qui le veut. 

Étant sans travail et sans abri depuis sept ans, Donald Gould profite de ces pianos pour y jouer et passer le chapeau. Une jeune femme l’a filmé le 30 juin dernier alors qu'il interprétait « Come Sail Away » de Styx. La vidéo est vite devenue virale, avec plus de six millions de visiteurs au moment d'écrire ces lignes.

L'habit ne fait pas le moine, c'est évident

Donald Gould n'est pas le meilleur pianiste au monde, loin de là, les fausses notes et les déraillements abondent, mais son interprétation à la fois forte et fragile de la chanson de Styx force l'admiration, encore plus dans ce contexte de sans-abri qui se débat avec des problèmes d’alcool et de drogue.

La jeune femme qui a publié la vidéo a aussi lancé une campagne de financement pour aider l'ex-marine américain qui avoue ne pas trop comprendre l'intérêt qu'on lui porte soudainement.

« Je ne suis qu'un sans-abri affamé et pauvre », dit-il dans une entrevue faite après que la vidéo est devenue virale.

Pour l'instant, 30 710 $ ont été recueillis sur un objectif de 50 000 $. Si la campagne réussit, l’argent servira à fournir un logement et une voiture à Donald pour lui permettre de donner des cours de musique, comme il aimerait, tout en l’aidant à régler ses problèmes de consommation.

Si vous voulez comparer son interprétation avec l’originale...

Commentaires