Retour

Sexe chez les araignées: un sport dangereux!

Araignée Caerostris darwini

Si les araignées ne vous inspiraient déjà pas confiance, leurs pratiques sexuelles ne risquent pas de vous rassurer. Cannibalisme, stratégies, tromperie, le sexe chez l’araignée est un sport dangereux.

Première étape, tendre le piège. Après avoir répandu des phéromones sur sa toile afin d’attirer le mâle, la femelle attend son visiteur, ou plutôt son repas, puisqu'elle compte généralement le dévorer. Rien n'est toutefois gagné, puisque le mâle a bien quelques tours dans son sac pour ne pas finir dans l’estomac de la belle.

Certains, comme le Pisaure admirable, vont élaborer une stratégie consistant à présenter une offrande à la femelle, en l'occurrence une proie emballée dans un cocon, pour détourner son attention. Madame va donc se jeter sur la pâture, plutôt que sur monsieur, tandis que celui-ci en profitera pour la féconder... et fuir avant qu’elle ne le mange pour dessert. Le mâle peut aussi tenter sa chance et offrir un cocon vide, mais il faudra faire très vite.

Le mâle chez les araignées-crabes, va pour sa part opter pour une tactique de malfrat. Il va tourner rapidement autour de la femelle pour lui lier les pattes avec de la soie, puis passer à l’acte avant qu'elle se libère. Par contre, d’autres mâles, comme les Caerostris darwini, vont plutôt pratiquer ce qui ressemble à du sexe oral, afin d’éviter de se faire manger par leurs partenaires! D’autres y laisseront toutefois leurs vies, comme l’araignée de la croix de Saint-André, qui sera trop affairée à son transfert de sperme et finira dévorée en pleine copulation.

En matière de pratiques sexuelles étranges et horrifiantes, d’autres espèces ne donnent pas leurs places, comme ce monstre marin pas spécialement romantique.

Plus d'articles

Commentaires