Retour

Un selfie par jour depuis 1998, ça donne ça…

Jonathan Keller Keller est un artiste qui vit à Homer, une petite ville d’à peine 5000 habitants en Alaska. Depuis 1998, il a pris chaque jour un selfie de lui-même et compte bien continuer jusqu’à sa mort.

Rien de bien original, direz-vous, en cette ère nombriliste qu’est la nôtre. Mais encore, faut-il le faire avec talent et originalité. C’est ce que Jonathan a réussi.

Le projet, intitulé The Adaption to My Generation (L’adaptation à ma génération) a commencé à la suite d'une simple provocation. 

Jonathan avait 22 ans et venait juste de s’acheter une caméra numérique plutôt dispendieuse quand sa petite amie lui a demandé pourquoi il achetait ça et ce qu’il allait en faire et s’il pensait vraiment qu’il allait s’en servir tous les jours. Acculé, le jeune homme lui a répondu que oui, une affirmation qui s’est aussitôt transformée en résolution.

Au départ, le projet photo devait faire ressortir les différences que l’on perçoit de soi de jour en jour. Plus le projet a pris de l’expansion, plus l’accent s’est placé sur le processus en soi, qui ne prendra fin qu’avec la vie de Jonathan.

Maintenant, regardez tous ses selfies collés bout à bout dans une même vidéo. Hallucinant.

Commentaires