Retour

Voyez-vous la belle brunette?

Tout le monde ne peut pas la voir, parait-il, la jolie femme qui se cache dans ce négatif qui semble plutôt représenter une sorcière. 

Vous voulez la voir, la jolie femme? C'est simple, vous n'avez qu'à fixer pendant 15 secondes le point blanc qui se trouve sur le nez de la sorcière, au beau milieu du négatif, dans l'image ci-dessous.

Au bout de 15 secondes, vous regarderez le rectangle blanc à droite du négatif. Aussitôt apparaitra, ou pas, l'image d'une jolie et souriante brunette, riche en couleurs.

Vous l'avez vue, la jolie brunette?

C'est un exemple impressionnant d'un type d’illusion d’optique qualifié d’image ultérieure, rémanente, consécutive, ou encore, d’image fantôme. Ce sont ces images qui restent dans notre vision même quand on ne les regarde plus. 

Comment ça marche?

Ces illusions sont créées par des cellules ganglionnaires situées au fond de nos yeux, des cellules qui codent et déterminent les couleurs de notre environnement pour le cerveau, en couplant les couleurs primaires complémentaires.

Pour ce faire, ces cellules empruntent trois types de canaux : le canal noir et blanc, le canal rouge et vert et le canal bleu et jaune. 

Si on regarde un rectangle jaune, par exemple, pendant un certain temps, on stimule les cellules du canal des complémentaires jaune et bleu qui sont positivement sensibles au jaune.

Stimulées, les cellules jaunes augmentent alors leur activité avant de se fatiguer et de décliner. Si l'on regarde ensuite un fond uni, comme un mur gris ou une page blanche, les cellules sensibles au jaune ne reviennent pas au simple état de repos, mais descendent encore plus bas et s’affaiblissement. Leur déclin oblige les cellules sensibles au bleu, la couleur opposée, à se renforcer. C’est ainsi que n’apparaitra sous nos yeux qu'un rectangle bleu.

Dans l’exemple de la photo de la jolie brunette, les cellules de nos yeux qui identifient le bleu de l'image en négatif se fatiguent et s’affaiblissent à force d'absorber tout ce bleu, ce qui amène la teinte opposée, le jaune, à devenir plus forte et à prédominer quand on regarde ensuite le rectangle blanc.

Mais que l'on comprenne ou pas le processus derrière l'apparition de ces fascinantes images fantômes, l'expérience prouve au moins une chose : derrière toute sorcière se cache une jolie femme. Et vice-versa?

(Source)

Commentaires