Une bague high-tech pour aider les personnes atteintes de Parkinson

Une bague créée par un étudiant californien, pourrait venir en aide aux gens atteints de la maladie de Parkinson. OneRing, ce petit appareil connectée permet de générer des rapports précis sur l’état de santé des patients, pour aider les médecins à mieux comprendre et à traiter la maladie. Cette bague high-tech parvient en fait à identifier les symptômes de la maladie, mesurer leur intensité et finalement produire un rapport permettant aux docteurs de prescrire des traitements répondant précisement aux besoins des malades.

Comment marche la bague?

Grâce à un algorithme, le dispositif imprimé en 3D, recense des données sur les tremblements, les classe selon leur gravité, puis les renvoie à l’application pour émettre un rapport. Les données rendues accessibles, aident non seulement le médecin à prescrire les médicaments adéquats, mais aussi la communauté scientifique à plus grande échelle, dans leur recherche sur la maladie.

Un an après avoir développé le concept pour une foire scientifique à son école secondaire, l’étudiant en question, Utkarsh Tandon, a lancé son projet sur Kickstarter pour récolter des fonds et perfectionner le OneRing. 

Résultat, grâce aux fonds amassés, le jeune entrepreneur développe actuellement des modèles pour ses supporteurs ainsi que pour des patients d’un institut de recherche sur la maladie de Parkinson. Une autre preuve que la 3D et la médecine peuvent faire bon alliage. 

Une vidéo expliquant le projet (en anglais).

 

Commentaires