Baisse de l’intelligence : la faute à notre environnement culturel

Jeune fille à l'école

Des chercheurs norvégiens ont tenté de découvrir pourquoi le quotient intellectuel est en régression chez les nouvelles générations. D’après leurs résultats, notre environnement culturel serait la cause.

Un triste constat

Les scientifiques font, depuis quelques années, un triste constat : nos enfants ont un QI moins élevé que les générations précédentes et le phénomène devrait empirer pour les générations suivantes. Les observations de ce déficit sont les mêmes en Suède, en Norvège, aux Pays-Bas, en Australie…

L'étude norvégienne a comparé les QI de plusieurs frères, issus d'un même milieu social et aux gènes proches. Le QI s'est élevé de 0,20 point par an chez les frères nés entre 1962 et 1975. Puis il a baissé de 0,33 point par an chez ceux nés entre 1975 et 1991.

Une cause culturelle? 

Pour les chercheurs, cette baisse serait due à un « déclin des valeurs éducationnelles » au sein des familles et dans la société, à un système scolaire qui se dégrade et à l’omniprésence des écrans. Ils pointent également du doigt les mauvaises habitudes alimentaires et un système de santé de plus en plus précaire.

Toutefois, ces recherches doivent être approfondies, car les chercheurs ne peuvent pas encore indiquer laquelle de ces causes influence le plus la baisse du QI. « Même si nos résultats soutiennent l'affirmation selon laquelle les principaux facteurs sont environnementaux et varient entre les familles, nous ne sommes pas en mesure d'identifier la structure causale des effets environnementaux sous-jacents », expliquent-ils.


Pour en savoir plus


L'opinion de la semaine

Nos inspirations bouffe de la semaine

Look de Stars : VOTEZ!

Les sujets chauds de l'heure