La brève histoire de l’astrologie chinoise

Le Bouddha, à une époque très lointaine, aurait invité plusieurs animaux à lui rendre hommage et seulement 12 se sont présentés.

D’abord, ce fut le Rat, le Buffle (le Bœuf, si vous préférez), le Tigre, le Lièvre (le Chat ou le Lapin, si vous préférez), le Dragon, le Serpent, le Cheval, la Chèvre (le Mouton, si vous préférez), le Singe, le Coq, le Chien et le Sanglier (le Cochon, si vous préférez).

La personnalité du signe chinois Coq

Flamboyant, pince-sans-rire et grand spécialiste des jeux de mots, le Coq est extrêmement intelligent et volubile.

Dès les premières lueurs du jour, le puissant « cocorico » du coq réveille et, d’une manière plus symbolique, le natif du Coq éveille les esprits endormis par son discours, sa créativité, sa manière de voir les choses ou la vie. Il déteste le « tape à l’œil », même s’il ne se prive pas d’en mettre plein la vue à ses heures. Excellent pédagogue, enseignant ou formateur, il trouve toujours le mot juste ou la bonne explication. Toutefois, ses idées sont parfois bien arrêtées… là est sa blessure ! Le natif du Coq a un tempérament sociable, même s’il aime bien vivre en solitaire. Parmi ses défauts, il y a la jalousie (deux coqs dans la même bassecour ou les combats de coqs en disent long), l’égoïsme, l’insouciance ou le manque d’empathie.

En amour, il est d’un tempérament fidèle. Sa grande efficacité au travail est sans pareille.       

Découvrez la personnalité des autres signes chinois:

Plus d'articles