Retour

L’amour en période de confinement: L'étrange coïncidence de Ginette Blais

Amour pandémie Ginette Blais

Comment ne pas résister à cette envie de vous parler « d’amour en période de confinement » avec tout ce qui se passe dans le grand zodiaque présentement. À ce sujet, l’image plus bas vous donnera du point de vue de l’astronomie le placement planétaire de la belle planète Vénus. Elle rétrograde dans la constellation du Taureau et énergise plus précisément l’étoile « El Nath », identifiée en rouge sur la corne droite de la tête du Taureau, sur la photo.

William Tyler Olcott

La plupart d’entre vous savent que la planète Vénus est la planète de l’amour, mais elle est aussi la planète de « l’amour en guerre » lorsqu’elle rétrograde. Je vais donc aborder ces deux sujets importants dans cet article. Vénus rétrograde depuis le 24 avril, et ce, jusqu’au 5 juillet prochain approximativement.

Qu’est-ce que ce jargon astrologique peut-il bien vouloir dire ?

D’abord, le thème astrologique de Vénus démontre clairement l’utilité des crises actuelles qui se produisent au sein des couples. Les vertus thérapeutiques de Vénus rétrograde, si je puis dire, donnent à chaque partenaire une capacité à guérir les maux de l’autre même si ça ne se fait pas toujours dans l’harmonie, puisque chacun doit prendre conscience qu’il doit faire un lâcher-prise sur son besoin de tout contrôler. Les dépendances affectives non réglées sont élevées en ce moment et elles nécessitent une prise en charge personnelle importante. Autrement dit, c’est le temps de consulter si vous êtes affligé de ce type de dépendance et qu’elle vous empoisonne l’existence. C’est aussi une période idéale pour consulter en ligne un sexologue, si vous êtes aux prises avec une solide panne de désir ou si vous n’arrivez plus à ressentir quoi que ce soit envers qui que ce soit.  

L’autre aspect de Vénus est « l’amour en guerre » qui occasionne des dommages collatéraux importants en cette période de confinement : bien des couples réalisent ne plus pouvoir continuer de vivre ensemble. Les relations « toxiques » s’intoxiquent encore plus et la violence conjugale ne fait qu’empirer. En somme, la Covid-19 s’attaque aussi aux relations amoureuses d’une certaine manière pour obliger les gens concernés à se prendre en main, à consulter ou à se choisir pour défaire le cercle vicieux de la violence qui consume leur vie.

La bonne nouvelle est que le quinconce Vénus/Pluton en cette période de confinement occasionne une absence de sexualité qui va, dans certains cas, être remplacée par une quête d’amour plus profonde. Bref, le confinement oblige bien du monde à examiner leur « consommation sexuelle ». La planète Pluton leur propose d’aller au-delà du voile en ce moment et, Vénus rétrograde, les oblige à donner de la place à l’amour sincère, loyal et durable. Un aspect planétaire non négligeable ! En résumé, Vénus rétrograde nous invite de concert avec Pluton à mettre des mots sur ce « vide » amoureux et sexuel qui nous pousse à consommer l’amour et le sexe à un rythme aussi fou.

Maintenant, j’aimerais m’adresser aux célibataires qui veulent s’engager dans une relation stable. L’amour n’a pas dit son dernier mot et, même en cette période de confinement, j’entends parler de belles rencontres amoureuses partout autour de moi. Des couples se forment à distance et, comme pour faire un pied de nez au confinement, l’amour s’est pointé dans leur vie. J'ai interviewé ces personnes dans le but de vous partager leurs conseils et leurs trouvailles.

Je leur ai posé cette question : en cette période de confinement, comment avez-vous fait pour rencontrer quelqu’un ?

Aussi étrange que cela puisse paraître, les trois personnes interviewées (au hasard!) m’ont parlé du Site Internet qu’assure et gère Anne-Marie Lefebvre, une jeune femme bien dynamique et allumée. Ces couples heureux, aussi étrange que cela puisse paraître, se sont rencontrés virtuellement à cette adresse : rencontresportive.com. En plus de vous tenir en forme, vous pourrez pratiquer votre sport favori à deux.

À partir du 20 mai, il semble que le prédéconfinement/déconfinement permettra des rencontres à deux mètres de distance. Au-delà des rencontres amoureuses possibles, le fait de pouvoir pratiquer votre sport avec quelqu’un est déjà une formule gagnante.

Je vous invite aussi à découvrir l’animatrice et auteure Janie Duquette qui propose sur sa page des entretiens sur la sexualité sacrée et le tantrisme, ainsi que sur la sexualité consciente déclinée sur 3 épisodes, qui vont certainement vous apporter un éclairage formidable ou le goût de découvrir d’autres aspects de l’amour avec un grand A.

Astrologiquement vôtre, Ginette Blais

L'escalier de la paix

Éditions La Semaine

Bouton acheter Sympatico