L'apnée, mieux que le yoga!

Jeune femme pratiquant l'apnée dans l'eau

En matière de concentration et de détente, l’apnée apporte un tel bien être sous l’eau qu’on parle d’une nouvelle forme de yoga ou de méditation. Pleins feux sur une discipline considérée comme un sport extrême et qui  est cependant accessible à tous.

 

Oubliez les grandes descentes au fin fond de l’océan comme dans le film Le grand bleu, inspiré de la vie du plongeur Jacques Mayol. L’apnée n’est pas seulement une activité sportive de haut niveau. Il existe également une discipline qui s’adresse à tous, encadrée par des entraineurs en piscine.

Avec le baptême, on apprend évidemment à respirer, à se familiariser avec le sport et à faire de petits temps d’apnée.

 

L’apnée, juste du bien être

Tout comme pour le yoga ou la méditation, l’apnée est une discipline de bien être. Elle apporte un relâchement des tensions, une meilleure concentration, des facilités de visualisation et de respiration. Et oui, apprendre à ne pas respirer, apprend à mieux respirer. Et c’est là toute la clé. L’apnée oblige à mieux respirer…

Bien sûr, ce sport demande quelques techniques de nage, de souplesse et un peu de musculation.

Au départ, on pratique l’apnée de façon statique avec le visage dans l’eau. Ensuite, on commence à pratiquer en dynamique, c’est à dire en parcourant la plus grande distance possible sous l’eau. En eau libre ou dans les fosses de plongée, on peut pratiquer l’apnée avec ou sans palmes, à la verticale.

On se rend rapidement compte qu’on est capable de tenir bien plus longtemps que ce qu’on croit.

Basé sur le lâcher-prise, ce sport d’endurance réside principalement sur la force du mental.

 

Mieux que le yoga

Ou aussi bien! Tout dépend de nos gouts. Un apnéiste pratique ce qu’on appelle le balayage corporel : il porte toute son attention sur ses sensations physiques et pratique la visualisation pour se relaxer. Exactement comme au yoga, sauf que l’eau est un élément de relaxation supplémentaire. Réduire, puis éliminer le stress, mais aussi ralentir le rythme cardiaque, prépare à la plongée.

Une fois dans l’eau, le cœur ralentit encore et la circulation du sang se concentre sur les organes vitaux. Les réactions du corps permettent vraiment de prendre conscience de son corps.

Sous l’eau, il faut être entièrement présent à ce qu’on fait et à son corps. C’est l’un des rares sports où le corps est tourné complètement sur ce qu’il est en train de faire. On développe ainsi une grande concentration.

 

Relaxation et souplesse

Au départ, on a vite envie de prendre une inspiration. Généralement au bout d’une minute. Mais avec le temps, on tient trois, puis quatre minutes. L’objectif est de se relâcher au niveau musculaire tout en dépassant ses limites.

Très relaxante, l’apnée est une activité ludique où le rythme cardiaque baisse. On y fait l’expérience d’une certaine apesanteur dans un autre milieu, d’une sensation de glisse, d'un apaisement et d'un grand calme. On est déconnecté du monde. Ceux qui pratiquent régulièrement (deux à trois fois par semaine), voient des bénéfices importants, comme un équilibre physique et psychique, et notamment un grand impact sur le sommeil.

 


Vous aimerez aussi


Vidéo du jour


10 choses à savoir sur le « Black Friday »



L'opinion de la semaine

  • L’amour au temps des « dick pics »

    Avec la popularité du dating sur des applications en ligne, on trouve parfois ces photos indésirables de pénis sur notre quête vers l'amour. Notre chroniqueuse trouve que c'est d'une tristesse innommable.

Nos inspirations bouffe de la semaine

Les sujets chauds de l'heure