Pâques : que symbolisent les œufs en chocolat?

Jeune fille - pâques

S’offrir des œufs au début du printemps est une tradition qui remonte à l’Antiquité, bien avant que les religions ne se l’approprient. 

Une coutume ancestrale

Il y a 5 000 ans, à l’approche du printemps, les Perses et les Égyptiens s’offraient des œufs décorés en guise de porte-bonheur. Puis ce fut au tour des Romains et des Gaulois d’en faire un emblème de fécondité et de renaissance. Ces traditions ont ensuite été adoptées par les chrétiens au 7e siècle en symbole de résurrection. L’offrande de l’œuf de Pâques met également fin aux privations du carême.

C’est à partir du 18e siècle que les œufs frais ont été vidés et remplis par du chocolat. À la fin du Second Empire, les moulages se sont développés en France. Et depuis, les confiseurs on beaucoup de plaisir à donner toutes sortes de formes aux œufs de Pâques.

Les origines de la chasse aux oeufs

La chasse aux œufs, quant à elle, tire ses origines de légendes. En France, par exemple, comme les cloches cessent de sonner à partir du jeudi saint, en signe de deuil suite à la mort de Jésus, les cloches en profiteraient pour disparaître des églises afin de disperser les œufs. La légende dit également qu’elles se rendent jusqu’à Rome pour récupérer ces œufs décorés.

Pourquoi des lapins?

En Allemagne, en Autriche ou en Suisse, les œufs de Pâques sont apportés par un lapin ou un lièvre de Pâques. Dans ces régions, ils sont très nombreux et seraient un symbole de fécondité. Aux États-Unis, c’est également un lapin qui distribue les œufs : le fameux Easter Bunny. La Maison-Blanche organise d’ailleurs chaque année une chasse aux œufs, la « Easter Egg Roll ». Des enfants sont invités à chercher les friandises dans les jardins présidentiels pour ensuite assister à une fête majestueuse.

Les sujets chauds de l'heure

Nos inspirations bouffe de la semaine