Retour

OVNI : La Royal Air Force déclassifie des dossiers confidentiels

ovnis dossiers déclassifiés de la RAF anglaise

Après la CIA, c’est au tour de la Royal Air Force anglaise d’annoncer la déclassification de ses dossiers confidentiels concernant les ovnis. Et ça risque d’être intéressant. Il faut dire qu’entre 1950 et 2009 (il n’y a pas si longtemps!) l’armée de l’air britannique avait une section entièrement dédiée aux signalements d’objets volants non identifiés.

La section spécialisée en signalement de petits hommes verts (ou gris?) a cessé ses activités quand elle a finalement conclu que finalement aucun des signalements n’étaient dangereux pour la Grande-Bretagne (59 ans pour se décider quand même…)

Les dossiers sont en cours de déclassification et devraient être partagés sur un site spécifique du gouvernement british.

Que contiennent les dossiers?

Il s’agit de correspondances et d’échanges avec le public. Tous les signalements d’ovnis par les anglais ont été conservés dans les Archives nationales et considérés comme top secret durant toutes ces années. Un porte-parole de la Royal Air Force a expliqué que finalement « il valait mieux publier ces documents que de continuer à les envoyer aux Archives. »

Et si d’autres ovnis se baladent dans le ciel britannique aujourd’hui que peuvent faire les témoins? Ils ont juste à contacter la police locale. Ça promet…

Ceci dit, le porte-parole de la RAF a souligné que « le Ministère de la défense n’a aucune opinion sur l’existence ou non d’une vie extra-terrestre et n’enquête pas sur les rapports d’ovnis. » On se demande bien pourquoi toutes ces précautions et ces dossiers Top secret dans ce cas! Les dossiers devraient être disponible d’ici quelques mois. ON va surveiller ça!

Ovnis: dossiers déclassifiés de la RAF

Shutterstock/Raggedstone

Pendant ce temps aux USA

La Navy américaine vient de reconnaitre avoir classifié top secret des documents concernant une vidéo filmée en 2004 par un pilote de la Navy. On y verrait un objet non identifié.

C’est un chercheur américain qui a déclenché l’aveu qui vient tout droit du Pentagone. Selon leur réponse, « l’examen de ces documents indique qu’ils sont pour le moment classifiées et que leur publication pourrait causer un danger exceptionnellement grave à la sécurité nationale des États-Unis. » Dommage pour le Pentagone et la Navy, la vidéo a été préservée sur Internet et on peut la voir ici.

Alors qui croire? Les Anglais ou les Américains? Qu’y a-t-il au-dessus de nos têtes?

Recommandé pour vous