Retour

Le yoga pour les enfants, y avez-vous déjà pensé?

Le yoga pour les enfants, y avez-vous pensé?

Le yoga pour les enfants, y avez-vous déjà pensé? Cette discipline qui apaise pourrait-elle convenir à votre marmaille? Non! Ils trouveraient ça trop ennuyant, trop lent, trop calme, trop… plate, quoi! Pourtant, le yoga fait de plus en plus d’adeptes, autant chez les adultes, que du côté des enfants. Des cours leur sont consacrés et certaines écoles tentent d’intégrer cette discipline à leurs journées.

Pourquoi le yoga?

Le yoga a fait ses preuves depuis longtemps. Et ce qui est bon pour l’adulte l’est assurément pour les enfants. Bien sûr, comme de nombreux sports, il améliore la santé physique, mais ses bienfaits dépassent cet aspect. Il a également un impact considérable sur la santé psychique.

Le yoga offre aux enfants un espace où ils sont accueillis pour ce qu’ils sont. Ils peuvent être eux-mêmes et prendre conscience de leurs émotions et de leur ressenti. Ils apprennent à respirer et à se calmer; ils travaillent des postures qui améliorent leur concentration. Voilà que quelques éléments qui devraient faire partie des apprentissages de base, pour tous, autant les petits que les grands.

Loin de la performance

Le yoga sort du cadre habituel dans lequel nos enfants grandissent. À l’école, ils doivent apprendre à lire et à écrire dans un laps de temps préétabli, ils doivent faire des évaluations pour lesquelles ils recevront une lettre ou une note; lettre et note dont ils connaissent très tôt la valeur qui résonne à leurs yeux comme leur propre valeur. Dans leur sport préféré, il est difficile de ne pas se livrer au modèle compétitif. La performance est de mise et semble être liée à la réussite.

Dans le yoga, on écarte la notion de performance, pour se centrer sur soi-même, sur ce que l’on ressent, tout en ayant conscience des autres, en apprenant que l’on fait partie d’un tout.

Sans aucune attente

Bien sûr, on peut se fixer des défis, entre autres avec les postures d'inversion, c’est d’ailleurs l’une des façons d’attirer les préados! Adultes comme enfants, on apprécie de se dépasser, mais dans le yoga, on apprend à vivre sans attente du résultat. Car il s’agit là d’un autre élément clé de cette discipline : travailler avec rigueur, demeurer entre le confort et l’inconfort, mais n’avoir aucune attente. Cela va totalement à l’encontre de la structure de notre société pour qui les résultats sont étroitement liés à la réussite.

Pour les enfants, ils peuvent enfin se livrer à une séance qui leur appartient totalement. Ils ont envie de faire les postures, de relever des défis? Ils le peuvent. Ils ont envie de rester étendus sur le tapis? Ils le peuvent aussi. Et le plus merveilleux, c’est qu’à la fin, peu importe le chemin choisi, ils réussissent tous à atteindre un état de relaxation.

Et au-delà de la séance et des postures, le plus important s’avère de prendre un moment pour prendre conscience de ce qu’il se passe en soi, moment qui existe trop peu dans le quotidien de nos enfants.

Des bienfaits concrets

Lorsque les enfants ont la chance de faire quelques exercices de yoga, ils en ressentent rapidement les effets positifs.

L’un des bienfaits du yoga s’avère de réussir à calmer son mental, et ça, on en a tous besoin, autant les adultes que les tout-petits. Si ce simple état de calme est atteint, c’est déjà un gros plus dans nos journées. En effet, en ralentissant le rythme et en prenant conscience de leur respiration, les enfants apaisent leur système nerveux souvent trop stimulé.

À travers le yoga, ils réussissent à se centrer, à se rééquilibrer et à canaliser leur énergie. Ils découvrent des outils pour réguler leurs émotions, les identifier et les exprimer sainement.

On les voit donc réussir à surmonter les tensions quotidiennes et à modérer leurs sauts d’humeur; leur anxiété s’apaise, leur confiance en eux augmente et leur concentration s’améliore.

Comment l’intégrer à son quotidien?

La liste des bienfaits est longue, ça semble presque magique… on voudrait tous pouvoir en ressentir les effets positifs avec nos enfants, mais comment réussir à l’intégrer dans notre quotidien? Les journées sont déjà suffisamment remplies. L’horaire déborde!

Pourtant, il ne nous viendrait pas à l’esprit de ne plus nous laver ou encore ne plus nous brosser les dents, car on n’a pas le temps… Tout ce qui touche notre hygiène et celle de nos enfants demeurent à l’ordre du jour. Il en va de même pour l’école et les cours de toutes sortes. Et si on faisait de même avec le yoga? Si on se disait que ça fait partie de l’hygiène de base pour être plus serein, pour réussir à traverser nos journées de manière optimale, pour que la vie soit belle, tout simplement?

J’avoue, j’aimerais bien intégrer cette pratique avec mes enfants, mais je n’y arrive pas, pas pour l’instant. Pourtant, lorsqu’on lit sur le sujet et qu’on s’attarde également à l’anxiété qui ne cesse d’augmenter chez nos petits, tout comme la surmédication, je prends conscience qu’il est impératif de trouver un moment pour se poser, réellement.

Des routines courtes et simples

Dans un monde idéal, les enfants auraient la chance de faire du yoga à l’école et à la maison. Certains ont ce privilège, mais ce n’est pas le cas de la majorité. Toutefois, rien ne nous empêche d’intégrer des routines simples dans nos journées. On n’est pas prof de yoga, on n’a pas tout un bagage de connaissances, mais de nombreux livres sont à notre disposition.

Le bon moment et des postures ciblées

Il faut d’abord tenter de trouver le meilleur moment. Le matin, le soir, avant de faire les devoirs? Nul besoin, non plus, de prendre un grand laps de temps. Il existe des postures qui aident à combattre la fatigue et le stress, comme l’aigle et la position de l’enfant; d’autres qui donnent de l’énergie, comme le chien tête en bas.

Le yoga pour enfant, y avez-vous déjà pensé?

Shutterstock / Pixel Shot  Posture de l'enfant

On peut aussi opter pour des postures qui travaillent la concentration, comme l’arbre. Bref, on y va en fonction des besoins de nos enfants et aussi des nôtres! On s’adapte également en fonction de leur âge en leur racontant des histoires ou en leur proposant des défis.

Le yoga pour les enfants, y avez-vous déjà pensé?

Cynthia Brunet Posture de l'arbre

Un cours parent-enfant

Évidemment, rien ne remplace un cours avec un professeur passionné et passionnant. Les cours permettent également d’avoir une base, il est alors plus facile de répéter l’expérience à la maison. Vous pouvez également opter pour un cours parent-enfant. Mais, vous pouvez simplement commencer par vous assoir avec votre enfant et respirer. Ce sera déjà un pas dans la bonne direction!

 

Merci à Geneviève Guilbault, maman de 3 enfants, professeures de yoga et propriétaire de Yoga Harmonie, d’avoir partagé son expérience au sujet des séances de yoga avec les enfants, jeunes et moins jeunes.

Des livres pour aller plus loin : Je fais le loir, le cobra et la rainette, Jean-Pierre Clémenceau, Albin Michel; Le Yoga, c'est pour moi, Rebecca Rissman, Bayard jeunesse; Le yoga des enfants, Isabelle Cloutier, Coup d'oeil

Les plus récents