Travailler à la GRC? Mieux vaut parler anglais

Dans la GRC, plus de 16 000 postes exigent une maîtrise de l'anglais, et seulement 19 requièrent une maîtrise du français. C’est ce qui ressort du rapport du commissaire aux langues officielles, que Raphael Bouvier-Auclair a parcouru.

  • Durée 02:23 Disponible jusqu'au 11 décembre 2016