Retour

Comment protéger son chien contre les dangers du printemps

chien-printemps-content.jpg

Alors que, pour les humains, le printemps est synonyme de joie, de renaissance et de renouveau, les chiens vivent parfois cette saison avec beaucoup de peine, car c’est pour eux le retour des parasites et des allergies. Voici quelques maux dont vous pouvez prémunir votre chien.
 

Les parasites : de retour avec le temps chaud

Le ver du cœur (dirofilariose) est très dangereux, voire mortel pour votre fidèle canidé. Il se propage avec l’arrivée du temps chaud et humide par les piqûres de moustiques. Le risque de transmission du ver du cœur est plus élevé en juillet, août et septembre. 
 
Pour prévenir cette maladie, faites tester votre chien avant le printemps pour savoir s’il est porteur ou non du virus. Demandez conseil à votre vétérinaire.
 
Les puces se nourrissent du sang des bêtes et peuvent devenir très envahissantes. Elles peuvent déclencher de fortes démangeaisons à votre animal de compagnie et provoquer des allergies et même des troubles digestifs.
 
Pour prévenir une infestation de puces, il est important de brosser le pelage de votre chien, l’inspecter régulièrement et utiliser de bons produits antiparasitaires pour évacuer les indésirables.

Au printemps, on se remet aussi au jardinage ! Attention : comme c’est le cas pour certaines plantes d’intérieur, les chiens peuvent être affectés par les fleurs et plantes du jardin, dont celles-ci :
 
Intolérance digestive :
•    Tulipes
•    Jacinthes
•    Jonquilles
•    Yucca
 
Intolérance cardiaque :
•    Muguet
 
Sur ce, on vous souhaite un excellent printemps, à vous et à vos amis poilus !