Retour

8 faits surprenants sur la «neuvième planète»

Représentation artistique de la neuvième planète

Bien au-delà de l’orbite de Neptune pourrait se trouver une 9e planète mystérieuse. D’ailleurs, malgré les plus récents calculs de 2 astronomes de l'Institut de technologie de Californie (Caltech) - Michael E. Brown et Konstantin Batygin - renforçant l’hypothèse de son existence, la planète demeure encore inaperçue…

Que sait-on vraiment de cette «neuvième planète»? Voici 8 choses à savoir sur cet inaccessible étoile.

Neuvième, mais aussi première et troisième...

Représentation de la neuvième planète.

Représentation de la neuvième planète. Crédit: Caltech, R. Hurt (IPAC)

Bien qu’il s’agirait de la neuvième planète à partir du Soleil, ce serait également la 1re planète découverte depuis fort longtemps. «Il n’y a eu jusqu’à présent que 2 planètes découvertes dans notre système solaire depuis l’antiquité et ce serait dans ce cas la 3e», expliquait Mike Brown, professeur d’astronomie planétaire au Caltech et un des deux astronomes derrière les plus récentes découvertes au sujet de cette planète.


Choix de l'éditeur

 

La Terre est bien petite à côté d’elle

Les huit planètes à l'echelle

Les huits planètes du Système solaire représentées à l'échelle. Source: Wikipedia

Les astronomes la surnomment ''Phattie'' pour une raison: la neuvième planète ferait 10 fois la taille de la Terre. Les scientifiques du Caltech calculent qu’il s’agirait d’un objet céleste supermassif, perturbant les astéroïdes de la ceinture de Kuiper. Ces perturbations causée par sa présence pourraient d'ailleurs expliquer les similitudes observées entres les orbites dans ce coin de l'univers sur lesquelles ont été trouvé des planètes naines comme Sedna et Éris.

Elle est loin, très très loin

Représentation de la ceinture de Kuiper

Représentation de la ceinture de Kuiper. Crédit: ESAHubble via Wikipedia

Bien au-delà de Pluton et de Neptune, la neuvième planète graviterait à plus de 30 milliards de kilomètres du Soleil, voire à plus de 90 milliards de km. Elle se trouverait donc même bien au delà de la ceinture de Kuiper et pourrait être la fameuse ''planète X'' recherchée au-delà de Neptune. Cette distance avec le Soleil fait bien sûr en sorte que l’objet soit très peu lumineux, contribuant à le rendre indétectable jusqu’à récemment, et ce, même avec les instruments de la mission Wise.

Le télescope James-Webb, qui doit succéder au télescope spatial Hubble en 2018, ou encore le Subaru pourraient cependant permettre d’observer cet objet.


Choix de l'éditeur

 

C’est une planète de gaz…ou de glace?

Jupiter, la plus grande gazeuse du systeme solaire

Jupiter, la plus grande gazeuse du Système solaire jusqu'ici. Crédit: NASA JPL University of Arizona

D’après Konstantin Batygin et Michael E. Brown, la planète Neuf serait sans doute une géante gazeuse, notamment en raison de sa taille (son diamètre serait de 2 à 4 fois supérieur à celui de notre planète). En effet, différentes études scientifiques suggèrent que pour qu'une planète soit rocheuse, son diamètre ne peut excéder plus de 2 fois celui de la Terre.

Qu’advient-il de Pluton, ex-neuvième planète?

Pluton

Pluton, dorénavant considérée comme une planète naine. Crédit: New Horizons

Considérée comme la neuvième planète du Système solaire depuis 1930, celle-ci a perdu son titre suite à la découverte d'objets similaires plus grand et plus massif, comme Éris. L'Union astronomique internationale (UAI) a même redéfini la notion de planète; depuis le 24 août 2006, Cérès et Éris sont des planètes naines et Pluton aussi (son diamètre étant d'environ les deux tiers de celui de la Lune), en plus d’être l’emblème d'une nouvelle catégorie d'objet transneptunien.

On présumait son existence déjà dans les années 1840

Neptune

Neptune, la huitième et dernière (pour l'instant) planète du Système solaire par distance croissante au Soleil. Crédit: NASA

Dans les années 1840, avant même de faire la découverte de Neptune, des astronomes envisageaient déjà l’existence d’une planète aussi éloignée en raison des effets gravitationnels observés dans l’orbite d’Uranus. En 1848 plus exactement, Jacques Babinet soulevait notamment que Neptune, tout juste découverte, était plus petite que la masse initialement attendue suggérant l'existence d'un autre objet céleste plus grand encore non loin de là... En 1850, James Ferguson, nota pour sa part qu'il avait ''perdu'' une étoile qu'il avait observé, une autre indication parmi une série d'autres de la présence de cette autre planète.

Certains croient qu’elle est un mauvais présage

La planète X ou Nibiru

La planète X ou Nibiru. Crédit image: Thinkstock - xjon666

L’existence possible de cet objet aux confins du Système solaire a bien évidemment inspiré nombre de théories fantaisistes. D’après certains, il s'agirait de la fameuse planète Nibiru dans la cosmogonie de Zecharia Sitchin. Dans cette théorie de la création du monde, la Terre aurait été formée par la collision de 2 planètes, Tiamat et Nibiru. Selon cette histoire, Nibiru aurait survécu au choc et continué à errer jusqu'à revenir provoquer de terribles catastrophes, voire la fin du monde. Toutefois, d'après cet étrange évangile, cela aurait déjà dû se produire.

Pourra-t-on jamais l'observer et valider son existence?

Michael E. Brown et Konstantin Batygin, astronomes du Caltech

Michael E. Brown et Konstantin Batygin, les astronomes du Caltech. Crédit: Caltech

Pour être observée et finalement pour confirmer son existence, il faudra avoir recours à des téléscopes plus puissants, comme le Subaru, mais encore. Comme la planète bouge très lentement, il est difficile même avec cet instrument de la distinguer d'une étoile faiblement lumineuse.

Un autre télescope actuellement en construction pourrait toutefois permettre de la repérer, le LSST. Cependant, il faudra attendre 2022 avant que celui-ci ne soit pleinement opérationnel. Il faudra donc s’armer de patience avant de confirmer l’existence de cette mythique neuvième. Mais comme nous le rappelle Mike Brown, «il y a encore une grande partie de notre système solaire qui reste à découvrir et c'est très exaltant».

Commentaires