Retour

Les malheurs de Meghan Markle…

Meghan Markle de profil, avec un manteau vert

Faire partie de la royauté? Wow, quel conte de fée! Hum, ce n’est peut-être pas tout le monde qui est en accord avec cette affirmation… En effet, s’il y a une personne qui ne l’a pas nécessairement facile au palais britannique, c’est bien Meghan Markle. Depuis qu’elle a rejoint la troupe royale, on dirait que rien ne penche en sa faveur! Puis, voilà qu’on apprend que par-dessus le marché, la duchesse ne serait pas une bonne amie. Tsé, quand ça va mal!

 

Outre la naissance prochaine de son premier enfant – car ça, c’est une excellente nouvelle – les choses sont effectivement loin d’être roses pour la belle Meghan, depuis qu’elle a rejoint le prince Harry et son clan royal, en juin 2016, pour officiellement devenir un membre de la famille lors de leurs noces, le 19 mai 2018. Les chicanes royales au cœur desquelles elle semble toujours se retrouver (on devine que c’est malgré elle), sa relation plus que rocambolesque et fragile avec son père (en fait, peut-on vraiment dire que Meghan entretient encore une relation avec son père?) ou les membres de son entourage, comme son assistante personnelle, qui quittent leur boulot : la brunette de 37 ans en a clairement plein les bras.

 

Puis, voilà que pour ajouter à son malheur, ses proches ont ressenti le besoin de s’exprimer sur le fait qu’elle n’est pas une bonne amie. Ouch! Ça fait mal à l’orgueil, ça!

 

Mauvaise amie

Apparemment, Meghan n’aurait qu’une seule chose en tête : briller plus que tout le monde! Du moins, c’est ce que rapporte une source proche d’elle qui tient à garder l’anonymat (on se demande pourquoi…). Bref, il semblerait que si elle n’est pas la star d’une soirée, la duchesse a tendance à devenir boudeuse. Du coup, elle n’a pas peur d’oser, côté excentricité. Par exemple, Meghan aurait déjà organisé une fiesta chez elle, un party qui avait pour unique objectif de célébrer le fait qu’elle se débarrassait de ses vêtements dits « cheap », afin de faire de la place dans sa garde-robe pour des fringues plus élégantes et luxueuses. Comme cadeau de présence, Meghan remettait à ses invitées un vêtement qu’elle ne jugeait plus assez bien pour elle… Ouin…

 

En prime : il semblerait que la duchesse soit extrêmement difficile d’approche, car elle est souvent sur ses gardes. Ça, on peut le comprendre! Avec son nouveau statut royal, de nombreuses personnes peuvent essayer de profiter d’elle. Mais bon, il est vrai que de tisser des liens serrés avec une personne plutôt égocentrique, voire un peu snob et dédaigneuse, puis distante, ça ne doit pas être évident.

 

Un faux pas dispendieux

Ajoutons à cela que les dépenses vestimentaires de la duchesse font énormément jaser. Effectivement, Meghan aurait récemment déboursé pas moins de 33 000$ pour deux tenues, portées seulement quelques heures durant le même week-end. Puis, on s’entend qu’une fois qu’elle aura accouché, ses vêtements ne lui feront plus, alors ce n’est pas comme si elle allait pouvoir les remettre! Pendant que la facture vestimentaire de Meghan, pour l’année 2018, est évaluée à environ 703 000$, celle de l’épouse du prince William – Kate Middleton – en comparaison, a été fixée aux alentours de 120 000$.

 

Cependant, avec l’arrivée du nouveau bébé royal, l’année 2019 de Meghan sera certainement plus positive que les derniers mois, n’est-ce pas?!

 

(sources : mirror.co.uk et news.com.au)


Vous aimerez aussi


Les plus récents