Retour

Du venin d'araignée à la base d'un puissant antidouleur?

Araignée tissant sa toile

Bientôt un antidouleur à base de venin d’araignées? Le fameux venin qui nous fait fuir ces petits prédateurs à 8 pattes pourrait pourtant nous être fort utile...

Une étude parue en 2015 indiquait que plus de 80 espèces d'aranéides produisent un venin contenant des molécules aux propriétés des plus intéressantes: elles ont la capacité d'agir sur les canaux de transmission de la douleur.

Des composés présents dans le venin de certaines espèces, inhiberaient les récepteurs à l’intérieur des membranes cellulaires, plus spécifiquement ceux du canal Nav1.7, le circuit de la douleur. «Des recherches précédentes ont révélé qu'une mutation génétique naturelle de ces canaux rend insensible à la douleur», mentionnait Glenn King, chercheur de l'Université du Queensland et principal auteur de l’étude.


Les 10 poisons les plus puissants


Le venin d'araignée (ou 7 de ses composés) pourrait ainsi être employé dans un analgésique bloquant les canaux Nav1.7. Un des composés en question intéresse plus particulièrement les chercheurs. Plus puissant que les autres, le composé présenterait des propriétés - stabilité au plan thermique, chimique et biologique - qui en feraient un médicament analgésique idéal pour les personnes souffrant de douleur chronique.

« Exploiter cette source naturelle de nouveaux traitements apporte un réel espoir d'accélérer le développement d'une nouvelle classe d'antalgiques pour aider les gens souffrant de douleurs chroniques qui ne peuvent être traitées à l'aide des traitements actuels » souligne Julie Klaae Klint, co-auteure de l'étude.

Plus de détails dans le vidéo (en anglais) ci-dessous.

Pour activer les sous-titres en français allez dans paramètres, sélectionnez sous-titrage puis traduction et la langue de votre choix.

Commentaires