Retour

À 15 ans, elle remet les dirigeants mondiaux à leur place!

des jeunes se rassemblent lors d'une manifestation

Rares sont ceux qui osent hausser le ton contre les dirigeants mondiaux, même si le commun des mortels sait qu’ils doivent parfois être remis à leur place! Changements climatiques, guerres, famine, injustices financières : visiblement, l’humanité ne vit pas ses heures les plus glorieuses… Ainsi, il n’y a rien de plus inspirant que de voir une jeune fille de 15 ans se lever pour dire que c’est assez! Cette adolescente, c’est la Suédoise Greta Thunberg.

 

Vaut mieux tard que jamais. C’est lors du dernier jour de la 24e réunion des pays de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 24) qu’un discours est enfin venu ébranler le monde entier. Sortis directement de la bouche de la jeune suédoise Greta Thunberg, les mots : « Vous dites que vous aimez vos enfants plus que tout, mais vous détruisez leur futur devant leurs yeux. » ont frappé fort. Très fort. Ils n’ont pas résonné seulement à Katowice, en Pologne, où se tenait cette convention sur le climat. Leur écho s’est fait entendre aux quatre coins de la planète. Et il était temps! Mais qui est Greta Thunberg, exactement?

 

Une militante écolo née

Elle a vu le jour en Suède, le 3 janvier 2003. Elle célèbrera donc sous peu son 16e anniversaire de naissance. Atteinte du syndrome d’Asperger, Greta a huit ans lorsqu’elle entend parler des changements climatiques pour la première fois. Sa curiosité est instantanément piquée, mais contrairement à presque tout le monde, elle décide de bouger immédiatement considérant qu’on n’a plus une seule minute à perdre. Et elle a raison. À 12 ans, Greta cesse de manger de la viande. Elle parvient à convaincre ses parents de l’imiter, en plus de les inciter à devenir des consommateurs responsables, de ne plus acheter de produits inutiles. Ainsi, ses parents font un potager à même le sol du terrain de leur résidence et ils installent des panneaux solaires chez eux. Décidément, elle est inspirante cette jeune fille!

 

Grève d’école

Si, lors de la COP 24, Greta a fait un appel à tous les étudiants du monde entier pour les inviter à faire la grève d’école – dans le but de pousser les grandes puissances mondiales à prendre des mesures concrètes pour lutter contre le réchauffement climatique – elle n’en est pas à ses premières actions dans le domaine. En effet, le 20 août dernier, l’adolescente décide de cesser d’aller en classe jusqu’au 9 septembre, jour d’élections générales de son pays. Assise devant le parlement suédois tous les jours (durant les heures normales d’école), elle espère arriver à persuader le gouvernement de réduire ses émissions de carbone, citant que la Suède est le huitième pays le plus pollueur au monde. Son slogan, transcrit sur des affiches, est clair : « Grève de l’école pour le climat ».

 

Discours mémorable

S’il n’y a qu’une chose à retenir de cette convention sur le climat, c’est ça : « En 2078, je célèbrerai mon 75e anniversaire. Si j’ai des enfants, ils fêteront peut-être ce jour avec moi. Peut-être qu’ils me parleront de vous (les dirigeants mondiaux actuels), qu’ils me demanderont pourquoi vous n’avez rien fait quand il était encore possible d’agir. Nous sommes venus ici, à la COP 24, pour vous informer que le changement s’annonce, que cela vous plaise ou non. Le vrai pouvoir appartient au peuple ». De sages paroles, provenant d’un esprit si jeune, rassembleur et éclairé! À un moment où plusieurs personnes perdent espoir de voir la situation changer, on ne peut que souhaiter que des tonnes et des tonnes de Greta se lèvent, partout, sur tous les continents, et se joignent à la bataille…


Vous aimerez aussi


Les plus récents